les outils du coaching

  • Les outils les plus utilisés dans l'accompagnement de l'ADULTE sont la psychologie et l'énneagramme qui permettent de comprendre le fonctionnement individuel de chacun et de guider le coaché vers la REUSSITE et le BIEN-ÊTRE. Les connaissances en neurosciences, en PNL, et l'hypnose aideront à guérir des évenements traumatisants, des conflits, des chocs, des peurs, des angoisses pour VIVRE MIEUX.

    Les outils les plus utilisés dans l'accompagnement du jeune est la connaissance du fonctionnement cérébral, car les neurosciences nous permettent de connaître les processus mentaux sous-jacents des fonctions cognitives comme l'attention, la mémoire, le langage et ceux des fonctions exécutives qui les coordonnent : le raisonnement, l'organisation, la planification des actions, l'inhibition cognitive. Nous savons que l'école demande de nombreuses choses à l’enfant pour réussir dans ses apprentissages, il doit :

    • focaliser son attention sur des informations pertinentes tout en inhibant un nombre de distracteurs ;
    • répartir son stock limité d’attention sur plusieurs activités en même temps ;
    • maintenir dans la durée un bon niveau de concentration sur une tâche donnée ;
    • freiner son impulsivité naturelle au profit d’un raisonnement structuré et cohérent ;
    • gérer, planifier des priorités attentionnelles ;
    • traiter et mémoriser des informations ;
    • raisonner 

    Lélève ayant ces connaissances pourra  prendre conscience de ce qu'il doit changer dans son comportement d'apprentissage et pourra guidé par son coach mieux apprendre en donnant du sens à sa présence en classe. Il apprendra à capturer son attention, à développer la compréhension, la mémorisation, la réflexion et l’imagination créatrice par lesquelles les élèves peuvent s’approprier les savoirs que leur transmettent les enseignants.

    Puis l’ennéagramme et la PNL qui permettent de trouver pour chacun une solution dans sa manière d’apprendre : quand le jeune se sent bloqué, incapable d’agir et de progresser, le coach trouve des modes d’apprentissage  adaptés à la personnalité de chacun et identifie les croyances limitantes : «  je suis nul, je n’y arriverai jamais, je ne sais pas le faire… » pour les transformer et libérer le coaché de ses entraves à son succès.

    La neuro sémantique quant à elle permet d’aborder les aspects de l’apprentissage neurophysiologique, psychologique, affectif, mental, familial et culturel, etenfin, la gestion mentale qui est une démarche permettant à l'élève d’aller à sa propre rencontre et à celle des autres. Elle permet de comprendre autrement les difficultés des enfants et des jeunes en situation d’apprentissage et de bâtir des séquences de rééducation ou de remédiation personnalisée. Cette démarche  donne à l’élève un projet de sens, ce qui déclenche une dynamique et favorise le progrès et la réussite.

    Une séance de coaching dure 55 minutes, c’est la régularité des séances pendant les premières semaines qui permet d’enclencher les changements. Les cas les plus simples peuvent être traités en trois ou quatre séances, la durée maximale de l’accompagnement n’excédera pas trois mois.

    Avec le coaching, le changement acquis est fixé pour une longue durée et favorise l’autonomie du coaché.

    Le coach n’est ni enseignant, ni formateur, ni thérapeute, il permet de clarifier une situation problématique, de définir un objectif concret à atteindre et de développer les ressources et les capacités nécessaires à atteindre cet objectif.

  • Défiler vers le haut Défiler vers le bas